Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.actualite-amiantecmr.over-blog.com

le saviez-vous

Le Saviez-vous ?

6 Août 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC Publié dans #Le saviez-vous, #La vie de Allo Amiante

Au côté de ses activités, l'accès aux soins pour tous, est un cheval de bataille de Allo Amiante Autres Cancérigènes. Dans ce cadre l'association est adhérente et active au sein de "La Santé un Droit pour TOUS" elle même membre de la COORDINATION NATIONALE des comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de proximité  

Le Pass sanitaire divise les français: avec les pro vaccins et ceux qui sont contres, les vaccinés mais contre le pass et ceux qui refusent vaccins et pass, toutes les cases sont remplies. Chacun ayant son libre arbitre, Il n'appartient pas à une association  de défense des victimes des maladies dues aux travail d'apporter un quelconque jugement.

  Cependant elle ne se refuse pas de relayer ce qui se passe dans notre pays parallèlement à la pandémie. Nous n'acceptons pas qu'elle serait la seule responsable de la saturation des hôpitaux ! 

article également édité sur: vivre de son travail pas en mourir

Lire la suite

Cela passe presque inaperçu !

2 Juin 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC Publié dans #Le saviez-vous

Cela passe presque inaperçu !

L’Etat d’urgence sanitaire déclaré à partir du 14 octobre 2020, puis prolongé par décrets successifs jusqu’au 1er juin 2021 inclus (loi n°2021 – 160 du 15 février 2021) est arrivé à son terme.

 La loi du 31 mars 2021 encadrant la sortie progressive de l’état d’urgence sanitaire a été promulguée au JO le 1er juin 2021. Ainsi, dans la poursuite du déconfinement, la sortie de l’état d’urgence est officiellement validée (le vote du Sénat a été la dernière étape avant l’application de loi)

Le texte donne un cadre légal aux mesures de déconfinement annoncées, et la mise en place du « pass sanitaire » qui prendra fin le 30 septembre (et non le 30 octobre comme le souhaitait le gouvernement).

Le « pass sanitaire » sera limité aux grands rassemblements (festivals par exemple) et soumis à une batterie de mesures limitant les atteintes aux libertés individuelles. Il conditionnera l’accès aux grands évènements de plus de 1000 personnes, à la présentation : d’un résultat négatif de dépistage du virus, d’un justificatif de vaccination, ou encore d’une attestation de rétablissement après une contamination

Mesures dérogatoires :

L’ordonnance du 18 novembre 2020 a adapté (en son temps) certaines règles de procédure civile afin de permettre la maintien de l’activité des tribunaux (dont les conseils des prud’hommes). La loi du 31 mai 2021 précitée prolonge ces dispositions jusqu’au 30 septembre.

Remarques :

Rappel : l’état d’urgence est un état de crise qui renforce les pouvoirs des autorités civiles en matière de sécurité des personnes, et qui limite les libertés (publiques ou individuelles). Par prolongation successives, pour répondre au conséquences de la pandémie, « l’état d’urgence sanitaire » a été proclamé pour l’ensemble de notre territoire. Pris en conseil des ministres et validé par le Pt de la république, il se décline par le pouvoir donné aux préfets de départements.

C’est un outil mis à la disposition du premier ministre et du gouvernement qui peut répondre par ordonnance (s) aux différentes urgences. Ainsi, depuis l’arrivée de la covid plusieurs mesures provisoires : telles que les barrières et jauges sanitaires jusqu’à des adaptations du code du travail dans les entreprises, ont été mises en œuvre.

Les attentes : est-ce que ces mesures « provisoires » seront toutes levées à la sortie de crise ? ou encore est ce que les contraintes en matière de prévention vont être abandonnées ou plutôt servir de références à d’autres actions de prévention ? ce qui permettrait de renforcer les obligations en matière de sécurité de certains employeurs. Une manière de positiver cette sortie de crise.   

 

 

Lire la suite

Nous sommes un grand pays !

30 Mai 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC Publié dans #Le saviez-vous

9,3 millions de Français vivent sous le seuil de pauvreté, près de 2 millions avec moins de 930 euros par mois

 

30 000 locataires risqueraient l'expulsion cette année, deux fois plus qu'avant la crise sanitaire et économique. Derrière ces chiffres de l'INSEE, des arbitrages insoutenables, au quotidien : se soigner ou se nourrir, habiller ses enfants ou payer son loyer... L'angoisse monte, avant la fin de la trêve hivernale, lundi prochain. 30 000 locataires risqueraient l'expulsion cette année, deux fois plus qu'avant la crise sanitaire et économique. En 2018, la France comptait déjà 9,3 millions de personnes pauvres, vivant avec moins de 1 063 euros par mois.  Cela représente plus d'un Français sur dix. L'INSEE indique, dans un rapport publié hier, que près de 2 millions de Français sont frappés par la "grande pauvreté",  avec moins de 930 euros par mois pour vivre.  Impossible, ou presque de s'acheter des vêtements neufs, de s'offrir des vacances ou des loisirs réguliers. L'INSEE précise que la grande pauvreté touche les chômeurs mais aussi des travailleurs pauvres qui compte pour un tiers de la grande pauvreté : des ouvriers, des travailleurs à temps partiels. La situation est pire en Outre-Mer, notamment à Mayotte, département le plus pauvre de France. Payer son loyer relève du casse-tête pour des millions de Français ; source d'angoisse, avant la fin de la trêve hivernale, lundi soir. Le gouvernement avait accordé deux mois de protection supplémentaires avec la crise. Mais les expulsions locatives vont reprendre la semaine prochaine. 30 000 a priori cette année, soit le double d’avant la crise sanitaire et sociale,  selon le gouvernement et les associations, submergées par les besoins. Les coups de fils se multiplient à la fondation Abbé Pierre : reportage de Camille Marigaux. La crise dure, notamment, en raison du manque de logements sociaux : 20 000 autorisations de financement ont été accordées l’an dernier en Ile-de-France, quand il en faudrait 37 000 selon Jean Baptiste Eyraud président de l’association Droit au Logement.

 

Remarques: ces statistiques véhiculent colère et indignation. Elles peuvent être à la disposition de tous, surtout des décideurs, qui doivent avoir parfois des difficultés à se regarder dans une glace. Est ce que les campagnes électorales en cours, ou dans le proche avenir, prennent tous les paramètres de la société qu'ils promettent d'améliorer ? 

Lire la suite

Contre ce Projet

20 Mai 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC Publié dans #La vie de Allo Amiante, #Le saviez-vous

 

Nous sommes toujours dans l'attente du rapport final. A la suite de nos démarches auprès des parlementaires au niveau national, plusieurs d'entre eux ont saisi le gouvernement et les ministères pour nous soutenir. . .

Lire la suite

Pourquoi nous contacter ?

14 Mars 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres cmr AAAC Publié dans #Le saviez-vous

 

Siège: 132 bis rue Amédée St Germain 33 800 Bordeaux

Tél: O5 56 91 60 69 - mail: allo-amiante@orange.fr 

Blog Actualité Allo Amiante:  www.actualite-amiantecmr.over-blog.com

Blog informations plus générales:  vivre de son travail pas en mourir 

 

 

                 Pourquoi nous contacter ?

             

A la suite d'une exposition professionnelles à un agent cancérigèneamiante et/ou produits cancérigènes: poussières de bois - benzènes - produits chimiques - plomb - chrome - rayonnements ionisants. . .

- Demande de la reconnaissance de la maladie professionnelle, et de la faute inexcusable de l'employeur 

- Particularité pour l'amiante: demande de la réparation à la suite d'une exposition non professionnelle (ou si, le caractère professionnel n'est pas réalisable) auprès du FIVA fonds d'indemnisation de défense des victimes de l'amiante

Et aussi sur:

- le montage d'un dossier de demande de reconnaissance du préjudice d'anxiété (exposé non malade)

- la cessation anticipée d'activité des travailleurs de l'amiante, ACCATA et C3A pour les cheminots (à la charge de l'employeur)

- le suivi professionnel: en activité Suivi Exposition SPE ou à la retraite SPP Suivi post Exposition ( à la charge du régime de couverture)

La Prévention:

- Présence d'amiante chez les particuliers: démarches à faire, a qui s'adresser ? - Obligations du propriétaire d'une maison individuelle - présence de travaux ou de dépôt sauvage. . .

 

 

.   

 

 

Lire la suite