Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
www.actualite-amiantecmr.over-blog.com
Articles récents

Vers 2022

28 Décembre 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC Publié dans #Intérêt Général, #Prévention

 

PREVENTION Nouvelle video :

Le SUIVI Médical Professionnel https://youtu.be/VgR9f9JpgUI  

et

Reconnaissance de la maladie professionnelle : https://youtu.be/kKWaHaZwVvA

Démocratiser l’information sur l’amiante : https://youtu.be/9bEqNsCvaPY

A retrouver sur le site : allo amiante Bordeaux  https://allo-amiante.fr

 

Lire la suite

FIN D'ANNEE 2021

18 Décembre 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC Publié dans #La vie de Allo Amiante

 

 

Lire la suite

ILS PENSAIENT QUE C'ETAIT DEFINITIF

3 Décembre 2021 , Rédigé par En Finir le blog de la cavam n 2 Publié dans #Anxiete

Ils pensaient que c'était DEFINITIF

Anxiété

Le combat engagé depuis 2013 a vu son épilogue le 7 juillet 2021. Les 48 cheminots de Allo Amiante et Autres cancérigènes ont pu « chanter victoire ».

Après que la cours de cassation par ses arrêts de 2019 (en les mettant au même niveau que les  salariés exposés dans un site reconnu au risque amiante) les ait rendus éligibles au préjudice d’anxiété, les cheminots pensaient bien que « la messe était dites ».

« Une affaire classée » avec la double satisfaction de percevoir une  indemnisation conséquente à hauteur de 15000 euros, et de voir leur entreprise reconnue responsable de ses manquements en matière de prévention et de sécurité.

C’était   sans compter sur la ténacité et l’acharnement de la SNCF :

En effet le 26 novembre 2021, les déjà indemnisés ont vu  leur boîte aux lettres prises de convulsions.

Contre toutes attentes :

  •  après les conclusions de la Cour de cassation du 8 juillet 2020 laquelle en s’appuyant sur ses prises de positions de 2019 précitées, a mis « les compteurs à zéro » et désigné la cour d’appel de Bordeaux pour finaliser le dossier
  •  et donc le délibéré de la cour d’appel de Bordeaux (une 2ème fois désignée) du 7 juillet 2021 qui a condamné l’entreprise ferroviaire au dépens. Ce à quoi elle s’est exécutée.

A trois jours de la date limite pour le recours la SNCF a déposé un 2ème pourvoi auprès de la Cour suprême.

Surprise, incompréhension ( on peut ajouter des qualificatifs plus violents), tous sont abasourdis et craignent la suite des évènements.

La SNCF a reconnu en 2002 sa Faute inexcusable et « l’accorde » à l’amiable lorsque les victimes reconnues en maladie professionnelle la sollicite. C’est pour éviter « des tours » devant les tribunaux devant lesquels elle était systématiquement condamnée, que l’entreprise a pris cette option à l’amiable.

C’est le signe d’une prise de conscience qui ne pèse pas lourd devant les condamnations successives : prud’hommes – cour d’appel de Bordeaux – Cour de cassation – puis de nouveau cour d’appel de Bordeaux par lesquelles, à chaque fois, la SNCF a été reconnue responsable d’avoir exposé sans protection, dans le mépris démontré, ses employés.

Ce qui vient à l’esprit c’est l’acharnement, et le non-respect de la chose jugée et rejugée !

 A suivre . . .  

Lire la suite

Liberté d'expression

28 Novembre 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC

droit sur:

  https://youtu.be/V1LRxYR60Uc

 https://youtu.be/k2jit1yMRuQ

 

Face à ce scandale (voir nos articles précédents), AAAC allo amiante autres cancérigènes, a confirmé son soutien et a effectué un don de 1000 euros

Lentement mais surement la cognotte monte: 30825 euros à l'heure de ces lignes 

Lire la suite

Recyclage à Bordeaux

21 Novembre 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC Publié dans #La vie de Allo Amiante

RECYCLAGE A BORDEAUX

Les 17 et 18 novembre dernier les bénévoles de Allo Amiante et Autres cancérigènes qui traitent les dossiers de victimes, ont accueilli leurs amis du Cerader 47 de Fumel.

L'objectif était "de balayer" et d'appréhender les connaissances indispensables au montage, et au suivi des dossiers de demandes de reconnaissances des maladies professionnelles dues au travail 

Jeu de mainsJeu de mains

Jeu de mains

Lire la suite

PESTICIDES: LA REPLIQUE PREND FORME

17 Novembre 2021 , Rédigé par En Finir le blog de la cavam n 2

Retour sur la confirmation d'un scandale

clic droit: https://www.amiantemaladieprofessionnelle.com/2021/11/le-verdict-est-tombe-confirmation-d-un-scandale-allo-amiante-a-fortement-reagi-contre-cette-attaque-injuste-comme-en-temoignent-tous

L'Appel de Valérie MURAT https://youtu.be/k2jit1yMRuQ

               La Réplique prend forme !

 

 

Allo Amiante Autres Pesticides va participer à la cagnotte ouverte en soutien de l'association Alerte aux Pesticides et à sa porte parole Valérie Murat

Tag(s) : #actions et justice
Lire la suite

LE VERDICT EST TOMBE: confirmation d'un scandale

12 Novembre 2021 , Rédigé par En Finir le blog de la cavam n 2 Publié dans #Justice

LE VERDICT EST TOMBE

 CONFIRMATION D'UN SCANDALE

 

Allo Amiante à fortement réagi contre cette attaque injuste: comme en témoignent tous les articles consacrés, elle soutien l'association et sa porte parole depuis le début.

Comme le  13 octobre 2021, nous avons participé à toutes les actions de soutien:

https://www.amiantemaladieprofessionnelle.com/2021/10/soutien-contre-le-scandale.html

 

Ce 11 novembre 2021 le verdict est tombé "il nous laisse un goût amer"

 Une décision historique, inédite et gravissime qui risquerait en plus de faire jurisprudence. . .

Le Verdict:

https://alerteauxtoxiques.com/2021/11/11/verdict-du-11-novembre-2021-conditionnement-de-notre-appel-a-une-somme-exorbitante/

Nous allons réfléchir quel soutien nous pouvons apporter

Lire la suite

La Vie des Associations

6 Novembre 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC Publié dans #La vie de Allo Amiante

   Une nouvelle vidéo

de Allo Amiante Autres cancérigènes

     

Reconnaissance d'une maladie professionnelle

 clic droit:  http://youtu.be/kKWaHaZwVvA

 Prévention 

clic droit:  https://youtu.be/9bEqNsCvaPY

 

Lire la suite

SUIVI POST PROFESSIONNEL: Des avancées attendues

17 Octobre 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC Publié dans #La vie de Allo Amiante, #Prevention

SUIVI POST PROFESSIONNEL LA SNCF FAIT LE RAPPEL

voir clic droit sur: http://actualite-amiantecmr.over-blog.com/2021/08/suivi-post-professionnel-la-sncf-fait-le-rappel.html

Dans cet article, nous soulignons un manque de précisions. Nous en avons avisé officiellement le Directeur de la CPR (caisse de prévoyance et de Retraite SNCF)

 

 

AAAC                                                                    Monsieur le Directeur

132 bis rue Amédée St Germain                                                  Caisse de Prévoyance et de Retraite

33 800 Bordeaux                                                                           17 avenue du Général Leclerc

                                                                                                        13347 Marseille cédex

Monsieur le Directeur,

La lettre à l’affilié n° 59, par ailleurs très utile, comporte un pavé sur le Suivi Post Professionnel amiante pour les agents ayant cessé leur activité ;

Notre association Allo Amiante, devenue Allo Amiante et Autres Cancérigènes, est très sensible à ce sujet que nous promouvons depuis de nombreuses années. Notre association a été créée en 1999 par le cheminots de Bordeaux, depuis cette création nous avons suivi 606 dossiers de victimes ou de familles, dont 357 cheminots, avec malheureusement 162 décès dont 89 cheminots.

Le processus du suivi post professionnel est un facteur essentiel au moment de la découverte d’une pathologie imputable à l’amiante, particulièrement pour les pathologies lourdes.

Malheureusement pour des raisons diverses, le processus du SPP, n’est pas exploité tel qu’il devrait l’être, tant à la Sncf que pour le régime général.

Nous espérons que cette relance que nous saluons permettra, une évolution du processus dans l’intérêt de la caisse de prévoyance et des agents anciens exposés.

Il y a toutefois deux éléments desquels nous  voulons vous informer.

Lors de l’examen par scanner, devenu l’examen de référence depuis la décision de la Haute Autorité de la Santé de 2010, certains professionnels de santé demandent la carte vitale des intéressés, même s’ils disposent de la prise en charge rappelée dans la lettre de l’affilié n° 59.

Très souvent les ex-agents concernés n’ont pas le réflexe de s’opposer à cette demande qui péjore, par le nombre important de cas, les bonnes imputations tant pour la caisse que pour les mutuelles de cheminots.

On nous souligne également que certains médecins ordonnent encore une radiographie, alors que l’examen tomodensitométrique, est devenu le seul examen de dépistage comme indiqué précédemment

Nous souhaiterions Monsieur le directeur que dans une démarche constructive, un additif sur ces deux points  soit apporté à la lettre de l’affilié n° 59

Dans l’espoir que vous pourrez donner suite à nos attentes, soyez assuré Monsieur le Directeur de la caisse de prévoyance et de retraite de notre profond respect.                                                                                                                                                                                                       L e bureau

  

   DES AVANCEES ATTENDUES

Un projet de décret modifiant les modalités du suivi post professionnel (SPP) des salariés à été soumis (mi-juin 2021) au Conseil d'orientation des conditions de travail (Coct). Le SPP doit permettre au salarié à la retraite, au chômage ou inactif de bénéficier d'une surveillance médicale dès lors qu'ils a été exposé. La nouvelle version:

- serait également prescrit en cas d'exposition à des produits mutagènes ou reprotoxiques

- le salarié pourra justifier sa demande de SPP par une synthèse de ses expositions ou des éléments de son dossier médical en santé au travail (jusqu'à maintenant il lui faut présenter une attestation d'exposition cosignée par l'employeur et le médecin du travail). Le salarié pourra obtenir les éléments utiles lors de la visite médicale de fin de carrière.

Départ à la retraite: une visite médicale pour les salariés exposés

Depuis le 1er octobre 2021, les salariés sur le départ à la retraite et qui ont occupé un poste à risques pour leur santé ou leur sécurité, peuvent bénéficier d'une visite médicale de fin de carrière organisée par l'employeur (décret paru au Journal officiel le 11 août 2021). L'employeur devra informer le service de santé au travail du prochain départ ou de la mise à la retraite d'un salarié bénéficiant ou ayant bénéficié d'un suivi médical renforcé.

La nouvelle visite médicale concerne :

  • - les salariés qui bénéficient ou ont bénéficié d'un suivi individuel renforcé de leur état de santé,
  • - ou ceux qui ont bénéficié d'un suivi médical spécifique du fait de leur exposition à un ou plusieurs risques particuliers antérieurement à la mise en œuvre du dispositif de suivi individuel renforcé.

Conditions:

- le salarié doit pendant son activité être exposé à des risques qui touchent sa santé ou sa sécurité : l'amiante, les rayonnements ionisants, le plomb, les agents cancérogènes, certains produits chimiques, au risque hyperbare, le travail en hauteur. . .

Cette visite permet d'établir un état des lieux des expositions à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels et de déterminer un meilleur suivi médical post-professionnel en cas d'apparition de maladies différées dans le temps.

Procédure:

- L'employeur doit informer le service de santé au travail dès qu'il en a connaissance, du départ ou de la mise à la retraite du salarié et aviser sans délai le salarié concerné de cette démarche.

- Si l'employeur n'informe pas le service de santé au travail, le salarié pourra au cours du mois précédant son départ en retraite demander à bénéficier de cette visite directement auprès de ce service. Il doit en informer son employeur.

- Le médecin du travail doit déterminer si le salarié remplit bien les conditions lui permettant de bénéficier de la visite médicale et l'organiser si ces conditions sont remplies. À la fin de la visite, il doit établir un document dressant un état des lieux et en cas d'exposition du salarié aux facteurs de risques professionnels, il peut préconiser, le cas échéant, une surveillance post-professionnelle en lien avec le médecin traitant du salarié.

  A savoir : À partir du 31 mars  2022, la mise en place de la surveillance post-professionnelle sera automatique si le salarié a été exposé à des risques, elle ne sera plus laissée à l'initiative du médecin du travail.

 Remarques:

Il y a des éléments positifs, desquels nus devront nous assurer de la mise en application

Lire la suite

Dans tous les coins de France

17 Octobre 2021 , Rédigé par Allo Amiante Autres Cancérigènes AAAC Publié dans #Prevention

Aucun coin de France n'est épargné

MONTANER 64460

Remarques:

La législation et la réglementation sont toujours en évolution, en particulier pour la phase de repérage concernant la présence d'amiante (repérage avant travaux par exemple), ce qui est une très bonne chose. Il y  a cependant moins d'initiative sur la gestion et l'élimination des déchets. 

Dans le même temps les dépôts sauvages continuent de polluer nos campagnes ! un phénomène répétitif qui n'est traité que par la volonté des bénévoles qui se multiplient pour garder l'état de leur commune

 

Accéder à la vidéo: clic droit

https://youtu.be/9bEqNsCvaPY

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>